Plus de 2000 ans après avoir quitté les planches, Jésus revient sur le devant de la cène

Jésus, connu également sous le nom du messie, rompt le silence – et nom le jeun – dans une interview exclusive réservée à un de nos confrères. Sans compromis, il parle à suaire ouvert de ses impressions diverses sur notre monde d’averses, et pluies c’est tout.

  • Salut Jésus, ça gaze ?

  • Heu…je préférerais que vous évitiez ce genre de formule finale. Je suis juif quand même !

  • Oops ! Autant pour moi. Je vais faire très attention au Shoah de mes mots.

  • Oui, bon, OK… Vous allez bien ?

  • Ça pourrait être pire. Sur terre c’était la croix et la bannière. Maintenant je suis tranquille, peinard et au chaud avec papa.
  • La tête dans les nuages quoi !

  • Et mon pied dans ton cul, si tu continues avec tes métaphores débiles.

  • Pardon pardon ! Ça doit être l’émotion ! Je ne parle pas à un prophète tous les jours !

  • C’est vrai qu’avec vôtre tête pas très catholique, vous ressemblez plus à un pro-fête qu’à un homme qui se livre sain.
  • La bible ne fait pas le moine Mr Jésus. J’ai quelques heures de vol, certes, mais je ne vole pas aussi bas qu’un terroriste qui aurait une kamikaze en moins.

  • Je suis capable de voler bien plus haut que vous, si je puis me permettre.

  • Ce qui serait vraiment bien, ce serait que vous redescendiez, si je puis me permettre.

  • Pour quoi faire ?

  • Ben…ce n’est pas ce qui est prévu à la base ?

  • Vous savez, moi, les conventions…

  • Les conventions ? C’est plutôt une question de vie ou de mort pour certains !

  • Je suis du genre à être entre les deux. Je me sens moyennement concerné.

  • Vous devriez ! Si vous voyiez le nombre de cons cernés qu’il y a en bas !

  • C’est le lot de tous les terriens que de dormir aussi mal que vous ?

  • Ne changez pas de sujet ! Nous sommes dans la merde !

  • Encore !

  • Ben oui ! Et ça ne va pas s’arranger tout seul ! La crise, les guerres, les maladies, le manque d’humanité, Booba, Michael Vendetta…il faut faire quelque chose.

  • Et pourquoi ce serait à moi de me casser le cul ? La dernière fois que j’ai essayé on a gentiment tenté de me clouer au sol. J’ai payé cher ma place au paradis ! Et d’ici je peux voir toutes les miss météo de canal + prendre leur douche le matin.
  • Bon, j’avoue, c’est tentant. Mais songez à tout ce que vous pourriez faire sur terre !

  • Du genre ?

  • Je ne sais pas moi…marcher sur l’eau aux prochains jeux olympiques, distribuer des pains sur un ring de boxe, commenter la crèche de Noël sur la grand place de Bruxelles…ressusciter l’admiration chez le commun des mortels quoi !

  • Serait-ce approprié de dire à quel point je m’en contrefous ? Jésus moi monsieur, mais je n’avale pas n’importe quoi !
  • Vous pourriez même faire du théâtre. Ce serait un bon moyen de remonter sur les planches.

  • Très peu pour moi ! La dernière cène m’a laissé comme un arrière-goût dans la bouche.

  • Un goût de Judas nana, par exemple ?

  • C’est la bonne réponse Pilate.

  • Vous devriez au moins faire un tour en Israël, c’est vraiment le bordel. Les juifs ont une très pâle estime de la Palestine.

  • T’es naze, arrête ! Je ne vais pas me rendre dans l’endroit même où j’ai dû me rendre pour être éliminé nom de Dieu !

  • Oui ?

  • Non papa c’est rien ! J’étais en train de parler avec un journaliste.

  • Ah, OK ! Je te laisse, il y a une miss météo qui…

  • Oui papa je sais ! On se voit plus tard.

  • Heu…waow ! C’était Dieu là ? C’est bien lui ?

  • Ben oui ! Je l’appelle, il me répond. Quoi de plus normal ?

  • Sans doute…mais c’est Dieu que Diable !

  • Non c’est Dieu !

  • Enfin oui ! Bref…vous ne comptez vraiment pas passer ? Allez ! C’est bientôt Noël !
  • Ne m’en parlez pas ! Je hais le jour de mon anniversaire !

  • Tiens, au fait, vous avez quel âge exactement ?

  • Je préfère m’abstenir de répondre. Question de pudeur.

  • On va dire autour de 2000 ans en tout cas.
  • J’ai arrêté de compter après 1001 nuits, ma tête commençait à tourner.

  • Bien…je pense que j’aurai vraiment essayé.

  • Ne désespérez pas, il n’y a que les convertis qui ne changent pas d’avis.

  • Mwouais…bon, il faut que je file, mon nuage démarre dans cinq minutes. Je ne voudrais pas être en retard à la communion de mon neveu.

  • Que voilà une sage décision ! comment se nomme l’heureux élu ?

  • Lui c’est Adam, l’élu c’est vous !

  • Quel joli symbole ! Je l’ai lu dans la bible.

  • Vous en pensez quoi de la bible ?

  • Bah, c’est comme toutes les histoires, c’est vachement romancé.

  • D’accord, mais pour une fois, le héros meurt à la fin.

  • …et voyez le résultat ! Mais bon, je n’ai pas encore dit mon dernier mort.

  • C’est ce que j’espère profondément. En vous remerciant.

  • C’est moi qui vous remercie. Et si un jour vous croisez une miss météo canal +, vous seriez aimable de lui conseiller de prendre son temps lorsqu’elle se lave. Rien n’est plus éblouissant que le spectacle d’un savon qui vagabonde d’une haie miss sphère à l’autre, d’un fessier rebondi à la jolie plante des pieds d’une sirène qui m’alarme, de…
  • Les sirènes n’ont pas de pieds !

  • Laisse-moi rêver, merde !

  • OK, bonne bourre !

  • Je vis au paradis, pas au septième ciel.

  • Bien vous en fasse. Au revoir.

  • Adieu.

  • Quoi ?

  • Non papa, c’est rien.

  • OK fiston. N’oublie pas de fermer la porte avant d’aller te coucher.

  • Je n’y manquerai pas. Bonne nuit papa.

  • Bonne nuit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :